Ce qu'on me vend !


Un dispositif d'interpellation, d'écoute et de jeu qui se déroule sur une semaine.


Le spectacle. 


« Ce qu’on me vend » est une promenade au milieu de ce qu’on voit tous les jours mais qu’on ne regarde pas toujours. Une démonstration ironique des méthodes du marketing ordinaire qui s’appuie avant tout sur ce qui nous est familier : les publicités et les produits de tous les jours. S'il s'agit de faire rire et de faire comprendre le travail publicitaire, il s'agit aussi de faire le lien entre produits de tous les jours et dépendances du quotidien, dictature du (super) marché et besoins de se remplir pour oublier.    

Ce spectacle est une conférence gesticulée qui fait danser ensemble toutes nos consommations. Un extrait vidéo ici.


Le calendrier numérique de l'avant-spectacle



Une  semaine avant le spectacle, le public pressenti ou connu va recevoir chaque jour à heure fixe à son adresse mail un élément ludique, provoquant et questionnant : une image, un extrait de film, un texte, une chanson, un questionnaire...





A quoi êtes-vous accro ?

En même temps que le calendrier, sont mis en place des Porteurs de paroles. Pour un public non-acquis, ces Porteurs de paroles sont l'occasion, de venir au spectacle et de s'exprimer ; par ailleurs, ils permettent aux personnes concernées par le calendrier de venir découvrir ce qui se dit dans la rue.





Les élections de supermarché 

La conférence gesticulée "Ce qu’on me vend !" est suivi d’un happening collectif dans un supermarché.






Une élection de supermarché en caméra cachée, c'est ici